Malgré le cadre d’emploi, la situation des Accompagnants d’Élèves en Situation de Handicap (AESH) est préoccupante voire pour certain·es alarmante. Le Sgen-CFDT ainsi que plusieurs organisations syndicales appellent à une mobilisation le 20 novembre.

lundi 28 octobre

La situation administrative des personnels contractuels est souvent compliquée. Des erreurs arrivent souvent, nous pouvons vous aider !

mardi 22 octobre

/Une enquête sur le devenir des personnels et leurs conditions de travail a été lancée auprès des personnels des GRETA en début d’année par le Sgen-CFDT 59/62. Elle se poursuit actuellement …

mardi 22 octobre
SURCHARGE DE TRAVAIL

Chaque année, les secrétaires des EPLE sont confronté(e)s à des périodes de travail plus intensives, notamment à la rentrée scolaire (surtout pour les PIAL), ou lors des demandes de bourse… Elles (ou ils) sont également amené(e)s à effectuer les encaissements divers de l’établissement…

lundi 21 octobre

Les directeurs et les directrices d’école, et les enseignants, vivent de plus en plus mal leur métier au quotidien tant les tâches se sont empilées ces dernières années. Le Sgen-CFDT propose des mesures d’urgence à mettre en œuvre dès à présent.

Les nouvelles grilles horaires prévues par les arrêtés du 21 novembre 2018 n’ont pas été mises en oeuvre partout, souvent à l’insu des personnels. Rappel des principes de base définis par ces textes.

Les missions des Inspecteurs de l’Éducation nationale (IEN) ont beaucoup évolué ces derniers temps. La mise en oeuvre de la politique ministérielle faite souvent d’injonctions fragilise leur quotidien. Cela engendre chez eux fatigue, stress et surcharge de travail, de quoi inquiéter !

dimanche 20 octobre

le jeudi 9 octobre nous tenions notre AG annuelle. Au menu des informations et des décisions liées au fonctionnement de nos sections suivies d’un débat sur le décrochage scolaire. L’après-midi fut consacré à la visite du quartier des bois blancs à Lille et plus particulièrement Euratechnologies.

samedi 19 octobre

Le déploiement des Pial, Pôles inclusifs d’accompagnement localisé, se déroule dans des conditions très disparates et trop souvent peu adaptées aux besoins.