Le Sgen-CFDT a interpellé le cabinet de la ministre de l’enseignement supérieur sur le contenu de la lettre de mission de Mark Sherrigham, inspecteur général, et sur la réforme des masters MEEF. Il a fait part de sa surprise et de son mécontentement.

Le 13 avril, le président de la République annonçait une réouverture progressive des écoles et établissements scolaires à partir du 11 mai. Dans le contexte épidémique, c’est un défi qui exige des garanties préalables indispensables pour assurer la santé et la sécurité des personnels et des élèves.

Le confinement provoqué par l’épidémie de Covid-19 a aussi pour conséquence de reprogrammer la tenue de l’ensemble des concours et des examens nationaux. Quelles conséquences pour les candidat.e.s ?

Dès le début de la crise, le Sgen-CFDT et toute la CFDT sont intervenus auprès des ministères pour revendiquer la prise en compte, dans le cadre de la solidarité nationale, des personnels en situation précaire.

Parce que nous ne voulons pas être les oublié·e·s des réformes, le Sgen-CFDT lance une pétition en ligne.